Au cœur du problème – Témoignage d’une étudiante

Les cochons, truies et porcelets.

Lors de mes études au lycée agricole,  j’ai effectué plusieurs semaines de stage dans la partie naisseur /engraisseur de la porcherie du lycée. Je garde un très mauvais souvenir de la salle « maternité ».

Les cochettes sont élevées en groupe jusqu’à ce qu’elles soient « en production », c’est-à-dire en âge d’être inséminées et de faire des petits, vers 8-9 mois. Elles sont inséminées « grâce » à des grandes paillettes de sperme :

« Les truies sont bloquées dans des cages et leurs derrières sont dirigés vers nous : les élèves. Nous avons chacun 10 truies à inséminer.  Les paillettes de sperme doivent être enfoncées dans le vagin de la truie et nous devons laisser fondre le sperme congelé à l’intérieur de la truie. On enlève le bâton et on passe à la suivante ». (Extrait de mon journal de bord personnel).

Suite sur le blog : http://elevage-souffrance.blogspot.fr/2012/12/les-cochons-truies-et-porcelets.html