Réaction citoyenne

Aux porteurs du projet d’extension et de transformation de l’élevage porcin du Formans
Retour de la réunion publique organisée à Ars vendredi 18 mars. Malgré les possibilités qui m’ont été données de m’exprimer, je rentre à la maison, traînant avec moi le sentiment d’avoir été entendue plus qu’écoutée.
La nuit fut mouvementée, troublée par le discours d’une truie désespérée mêlé à la joute verbale des uns contre les autres.
J’aimerais que vous compreniez bien, messieurs, que les revendications que je porte sont celles d’un grand nombre de mes concitoyens.
Appelez-nous comme vous voulez : « bobos » pour reprendre le terme utilisé par cet ancien président de la république, pantin désarticulé qui semble avoir trouvé sa vocation de comique, lors de son allocution filmée du 3 février dernier, sur le forum « agriculture et ruralité ». « Néo-ruraux mythomanes», comme ce monsieur méprisant dans la salle qualifiait un intervenant. « Post soixante-huitards attardés», « marginaux », « utopistes », « anarchistes »… La liste est longue des qualificatifs, tous plus décalés les uns que les autres… 

Aux porteurs du projet